Historique

Notre emblème :

La croix : tout notre amour pour Jésus
Les iris : chasteté et pureté
Le fond bleu : le ciel et la Sainte Vierge Marie
Le cœur de Jésus : charité et cœur sacré
Les épines : mortification et passion de Jésus
La lettre M et la couronne royale : la Vierge Marie, notre reine et patronne
L’ancre : l’espérance

Les Sœurs de Charité de Sainte-Marie

Naissance à Turin, Italie

La Congrégation des Sœurs de Charité de Sainte-Marie a pris son envol en 1871 sous l’égide de Mère Marie Louise Angélique Clarac (1817-1887), à Turin, en Italie. Femme de foi, à l’esprit missionnaire et ouverte aux nécessités de l’Église, elle possédait de solides valeurs chrétiennes tout en étant capable de s’adapter à une société en constante évolution. Ce sont donc ces valeurs de chrétienté et d’ouverture qu’elle a su implanter au sein de la Congrégation des Sœurs de Charité de Sainte-Marie.

Développement, établissement, rayonnement des œuvres à travers le monde
dès 1949

La Congrégation désire faire connaître son charisme à l’extérieur de l’Italie et développe trois missions : l’Argentine et le Canada dès 1949 et l’Inde en 1992.

Un groupe de religieuses quitte l’Italie en 1949 et s’installe à Buenos Aires, en Argentine. Par la suite elle ouvre une nouvelle mission en Bolivie, en 2010.

En septembre 1949, à l’invitation des Frères Maristes, Sœur Anselme Marie Parissotto arrive au Canada avec neuf autres religieuses. Après cinq années au service des Frères, elles s’installent à Montréal et débutent le développement des œuvres de la Province Canadienne.

Désireuses de répandre l’esprit de charité qui les anime, les religieuses du Canada ouvrent une première mission au Mexique en 1983, suivie des États-Unis en 1993, du Chili en 2001, de l’Équateur en 2002, du Pérou en 2004 et de la Colombie en 2008.

À partir des années 90, le dynamisme au sein de la Congrégation des Sœurs de Charité de Sainte-Marie, à donner lieu à l’un des plus importants développements de missions à travers le monde.

De plus, pour soutenir le processus de béatification de Mère Marie Louise Angélique Clarac et pour la faire connaître en France, trois religieuses de la Communauté se sont installées en 2013 et poursuivent une mission à Auch, dans sa ville natale.